Actuellement, la chatterie ne dispose pas de son propre mâle reproducteur.